Retour

Biodiversité et services écosystémiques des zones tampons humides artificielles de Rampillon (Seine-et-Marne)

Concilier les enjeux eau et biodiversité  dans les régions agricoles est un enjeu majeur pour les acteurs des territoires. À partir d'une expérience menée en Brie Nangissienne, où des zones tampons humides artificielles ont été créées pour favoriser la dégradation naturelle d'une partie des contaminants présents dans les eaux agricoles issues des collecteurs de drainage, les auteurs de l'article nous démontrent que ces dispositifs sont également un moyen de recréer des espaces propices à la biodiversité et de fournir plusieurs services écosystémiques. 

Posté le 04-01-2021 | 09:01

Retour

Point de vue - La recherche de l’efficience maximum de l’eau, un objectif à ne pas déconnecter d’une vision intégrée du système de production

Le goutte-à-goutte, et plus encore le goutte-à-goutte enterré, sont des techniques particulièrement plébiscitées pour irriguer les cultures dans les régions où la ressource en eau est une contrainte majeure. Pour autant, comme en témoigne François Gontard de la société BRL Exploitation, le seul fait d’installer ce matériel n’est pas un gage d’efficience maximale de l’eau et seuls des irrigants pointus sauront en exploiter le potentiel. 

Posté le 28-11-2020 | 18:11

Retour

Efficience de l'irrigation et économie d'eau : effet d'échelle et effet rebond

Améliorer l’efficience de l’eau d’irrigation dans les exploitations agricoles présente de nombreux avantages tant sur les plans économiques qu’environnementaux. Cependant, comme le démontre l’auteur de cet article, cela peut induire des effets négatifs, dont notamment des « effets rebonds » bien connus dans le domaine des économies d’énergie, qui peuvent induire en erreur les politiques visant à accroître la disponibilité de l'eau à l'échelle des bassins versants.

Posté le 28-11-2020 | 18:11

Retour

Analyse des méthodes d’évaluation de l’état hydrique de la vigne

L’évaluation de l’état hydrique de la vigne est cruciale pour optimiser les pratiques culturales et les stratégies d’irrigation tout en garantissant une viticulture durable sur les plans environnemental et économique. Au regard des résultats les plus récents de la littérature, cet article fait un point critique des principales méthodes de mesures effectuées directement sur les plantes.

Posté le 28-11-2020 | 18:11

Retour

Le point sur – Économies d’eau en irrigation : quelques solutions techniques proposées par les entreprises

Ce focus fait le point des différentes innovations présentées par les entreprises lors du colloque « Économies d’eau en irrigation » les 13 et 14 novembre 2019 à Montpellier. Ces solutions relèvent du domaine technique pour notamment limiter les pertes en eau lors de la distribution, mais également de celui du numérique pour suivre au plus près les besoins en eau des cultures et les performances du système d’irrigation à l’échelle de la parcelle. 

Posté le 28-11-2020 | 18:11

Retour

Focus - Irré-LIS®, exemple d’outil d’aide à la décision en irrigation

Conçu par ARVALIS-Institut du végétal, Irré-LIS® est un modèle simple de bilan hydrique qui permet le pilotage de l’irrigation en tenant compte des conditions météorologiques et des données parcellaires fournies par l’agriculteur. L’outil en ligne a permis de piloter trente cinq mille hectares de culture irriguée, en 2019. Il est opérationnel aujourd’hui sur la pomme de terre, le maïs grain et fourrage, le maïs semence, le blé tendre, le blé dur, l’orge de printemps, le tabac et le soja. 

Posté le 28-11-2020 | 17:11

Retour

Efficience et optimisation de l'irrigation : le modèle Optirrig

Optirrig est un outil logiciel de génération, d'analyse et d'optimisation de scénarios d'irrigation qui a été développé par INRAE. Il s'appuie sur une description simplifiée de la croissance des plantes en fonction de l'évolution des ressources en eau et en azote du sol. Il permet de comparer les mérites de différentes stratégies d’irrigation en fonction de différentes contraintes (quota d’eau, périodes de disponibilité limitée, arrêtés préfectoraux, coût de l'eau et de l'énergie), pour des objectifs opérationnels à l'échelle de la parcelle, de l'exploitation ou du territoire.

Posté le 28-11-2020 | 17:11

Retour

Combinaison de modèles de bilan hydrique et d’indicateurs de stress hydrique pour le pilotage de l’irrigation : étude de cas au Portugal

Après avoir présenté le contexte de l’irrigation au Portugal, les auteurs de cet article examinent la robustesse de deux approches et leur combinaison afin de mieux programmer les campagnes d’irrigation à l’échelle de la parcelle. Deux cas d’application sont présentés et discutés : l’un sur des cultures horticoles à enracinement superficiel (piment, Capsicum annuum L. ) et l’autre sur des cultures avec racines ligneuses profondes (olivier, Olea europea 'Arbequina').

Posté le 28-11-2020 | 17:11

Retour

La modernisation des systèmes d'irrigation en France : quelles économies d'eau possibles à l’échelle de la parcelle ?

Quel est le potentiel réel d’économie d’eau à la parcelle résultant du changement de matériel d’irrigation ou de l'adoption d’outils de pilotage dans un contexte donné ? Pour répondre à cette question, les auteurs de cet article ont compilé plus de quatre-vingt-treize références d’essais expérimentaux de consommation d’eau représentatifs d'un large éventail de conditions pédo-climatiques et de cultures en France métropolitaine. Leurs résultats montrent que les économies d'eau potentiellement réalisables en passant de l’aspersion à un système localisé d’irrigation sont limitées, voire impossibles, lors des années très sèches. Au contraire, le pilotage de l'irrigation à l'aide de sondes d’état hydrique du sol permet des économies d'eau moins dépendantes des conditions climatiques. 

Posté le 28-11-2020 | 17:11

Retour

Focus - Économie d’eau pour un périmètre irrigué gravitaire : défis et problématiques de la Vale do Lis, Portugal

Le périmètre irrigué de la Vale do Lis situé dans le centre côtier du Portugal est administré par une association d’usagers qui gère l’exploitation et l’entretien des principales infrastructures de pompage et d’adduction de l’eau vers les parcelles. Dans le cadre d’un projet soutenu par le partenariat européen d'innovation agricole, une étude menée en collaboration avec les agriculteurs et focalisée sur les performances du réseau d’approvisionnement collectif a permis d’identifier les pistes d’actions prioritaires pour réaliser des économies d’eau en conciliant développement rural et durabilité environnementale et économique.

Posté le 28-11-2020 | 17:11

Retour