Posté le 23-12-2020
Actualités
by Yule

Pour cette fin d’année 2020, Richard Socher, ancien chef scientifique de Salesforce.com annonce la sortie de son dernier projet, le moteur de recherche you.com (les mauvaises langues feront vite un raccourci xxx)

Selon le teaser du site (Eh oui, nous avons que ça.. le moteur n’est pas encore accessible aux testeurs), il est dit ceci en substance:

You.com vous aide à trouver ce que vous cherchez plus rapidement que jamais. Nous accordons la priorité aux résultats réels par rapport au contenu payant et aux publicités pour vous assurer que vous pouvez faire confiance à l'intégrité de nos résultats. Tout le monde déteste le clickbait (piège ou appât à clics). C'est pourquoi nous nous efforçons d'obtenir le clicktrust (clics de confiance), notre façon de dire que You.com ne vous séduira pas inutilement.

You.com

De très belles phrases sur le papier d’autant qu’il est annoncé qu’ils se chargeront de fournir pour vos futurs achats, des critiques fiables d'utilisateurs et d’experts réels permettant d’économiser du temps et de l’argent. You.com mentionne également avoir développé une intelligence artificielle qui vous aidera à tout passer en revue en vous fournissant une série de guides pour étudiant (CliffsNotes® ) et des résumés utiles pour toutes requêtes, vous suggérant de voir différents points de vue.

Comme la plupart des moteurs de recherche, l’argument “vie privée” y a également sa place avec évidemment l’assurance (théorique) que vos données ne seront jamais vendues à des annonceurs.

Il faut l’avouer, rien de nouveau sous le soleil si ce n’est d’annoncer faire mieux que Google ou Bing, mais voilà , annoncer c’est bien argumenter c’est mieux et de cette dernière, rien d’évident à se mettre sous la dent. Toutefois M. Socher a de l'expérience dans l’IA, puisqu'il a participé à la construction de la plateforme d'intelligence artificielle Einstein pour Salesforce.com.

M.Socher spécule sur les enquêtes antitrust en cours sur Google et pense que cela créera une ouverture sur ce marché et que You.com pourra les combler. Il affirme ne pas compter sur les annonces pour financer son entreprise, ce scientifique Allemand n’a peur de rien, venir se frotter au géant tout puissant Google, mais pourquoi pas ! Nous allons attendre la suite avec impatience et surtout, avec du concret.

Bonne bonne

Yule


Lu 67 fois
Nos autres billets (au hasard)