Vers un divorce inévitable et forcé de Google et Chrome ?

Posté le 15-10-2020
Utile ou Futile
by Yule

Aux États-Unis, le ministère de la Justice et les procureurs de l'État enquêtant sur Google pour des violations présumées des lois antitrust. Ils envisagent de forcer Google à se séparer de son navigateur Internet Chrome, probablement en le forçant à le vendre. Cependant, priver Google de Chrome affecterait de facto les activités dominantes du géant américain. Il faudra trouver un acheteur car un navigateur ne dégage pas de revenu à lui seul..

Au milieu des préparatifs d'une bataille juridique antitrust que le DOJ devrait commencer dans les semaines à venir. Ils pourraient ouvrir la voie à la première dissolution ordonnée par le tribunal d'une entreprise américaine depuis des décennies. Les ventes forcées représenteraient également des revers majeurs pour Google, qui utilise son contrôle du navigateur Web le plus populaire au monde pour aider son moteur de recherche qui est la clé finalement de sa fortune.

Aux États-Unis, Google Chrome détient un peu près 60% du marché des navigateurs internet sur ordinateur et 39% sur mobile, cette dernière proportion s’explique par l’installation par défaut de Chrome sur Android. À l’échelle mondiale, la part de marché de Chrome est de 68% sur l’ensemble des navigations, fixe comme mobile, contre 16% pour Safari d’Apple, 4% pour Firefox de Mozilla et 3% pour Edge de Microsoft et quelques miettes pour Samsung Internet.

Le litige attendu survient alors que Google et ses collègues poids lourds de l'industrie technologique Facebook, Amazon et Apple (GAFA) font face à un examen de plus en plus minutieux de la part des républicains et des démocrates à Washington pour des problèmes tels qu’une écrasante domination de la concurrence, un traitement des données privées plus que douteux et le traitement de la désinformation dans la course à la présidentielle.

Le ministère de la Justice étudie donc d’autres scénarios. Selon Politico, des acteurs interrogés par les enquêteurs ont soumis l’idée d’encadrer strictement l’usage que Google fait des données issues de Chrome. Autre scénario possible: forcer Google à se séparer d’une des nombreuses sociétés d’adtech technologies publicitaires qu’il a acquises au fil des années, comme Doubleclick ou Admob.

Menée par le ministre de la Justice William Barr, l’investigation contre Google est suspendue au résultat de l’élection présidentielle du mois prochain. «Si Biden gagne, le nouveau ministère devra passer en revue l’enquête et décider de la poursuivre, de l’amender ou de l’abandonner», prévient le site américain Axios.

Bonne bonne

Yule

Source : Inspiré d’un article de Arcinfo.ch et de politico.com

 


Lu 13 fois
Rechercher sur notre blog
Bon à savoir

FreejungleCe blog "maison" n'a pas vocation d'un système de news avec toutes les dernières actualités d'internet du moment.. Il a comme unique but de tenir informé les visiteurs des dernières modifications ou adaptations du moteur de recherche 100% neutre Freejungle. Il y aura également quelques nouvelles liées à la grosse industrie d'internet, des news disons un peu plus sommaire et sans rentrer trop dans la technique (il y a bien assez de sites spécialisés dans ce domaine) et pour terminer, il y aura quelques billets qui pourront trouver une utilité pour les visiteurs, un savoir utile ou futile, c'est selon ! Désolé pour les puristes, la plume utilisée n'est pas aussi légère que souhaitée, merci pour votre indulgence si les billets piquent un peu trop les yeux ! A toutes fins utiles et pour des raisons évidentes sur la protection de la vie privée, il n'y aura pas la possibilité de laisser un commentaire sur les billets proposés.