Posté le 17-12-2020
Actualités
by Yule

Qwant, qui se dit respectueux de la vie privée, a annoncé ce jour ne pas pouvoir fournir un niveau de qualité suffisant dans certains pays / régions. Cependant, Qwant reste disponible en Suisse ! (quelle chance..)

Sans communiqué de presse, Qwant a indiqué par un simple tweet cette nouvelle décision, soit de fermer son moteur de recherche dans certains pays sans toutefois en donner la liste.

tweet1 Qwant

Qwant précise qu’il s’agit d’une décision difficile, mais qu’ils ont décidé de fermer l’accès à leurs services dans certains pays où ils ne pensent pas pouvoir fournir la qualité de service attendue. Présentant par la même occasion, ses excuses aux utilisateurs affectés par cette décision.

tweet 2 Qwant

Qwant précise qu’il reste disponible dans plus de 30 pays et dans 10 langues différentes. Il ajoute qu’il est tout de même possible d’accéder au moteur de recherche dans les pays concernés par la fermeture. Il suffit d’utiliser un logiciel VPN (Virtual Private Network, soit en français,  un réseau virtuel privé), explique Qwant.

Il y a quelques jours, à la suite d’une conférence ou participait Qwant, son nouveau CTO, Hugo Venturini, est revenu sur la question de l'internalisation des compétences, évoquant l'une des bêtes noires de Qwant : son index !! Pourtant Qwant se dit désormais apte à répondre à ~40% des requêtes de ses utilisateurs, les 60% restants sont de la compétence de Bing.  Qwant n’est pas encore un moteur de recherche mais un méta moteur. Il est évident que ce chiffre n'a pas été détaillé. 

Par contre, il enrichit son offre publicitaire Cookieless. Cette annonce s’inscrit dans la politique d’enrichissement de son offre publicitaire. Ce dernier proposera dorénavant 11 formats publicitaires, qui n’exploitent pas de cookies. 

Bonne bonne

Yule


Lu 60 fois
Nos autres billets (au hasard)