Posté le 01-12-2020
Actualités
by Yule

Ghostery est à la base, une puissante extension de protection de la vie privée, qui permet de bloquer les publicités, déjouer les outils de pistage et depuis peu en pré-bêta.. Un navigateur, le “Ghostery Browsers” et un moteur de recherche payant (~5$ /mois) mais sans pub.. ou alors gratuit mais avec des pubs contextuelles, un peu sur le principe de DuckDuckGo, sans profilage des utilisateurs.

Sans se voiler la face, internet fonctionne essentiellement sur la publicité. Google a généré sur ce dernier trimestre, pas loin de 25 milliards de dollars de revenus sur les recherches ! Année après année, les publicités ont monopolisé plus d’espace sur ses pages de résultats, poussant les résultats organiques encore plus bas.. A se demander s’il restera bientôt des résultats organiques sur cette première page ! Je dis ça , je dis rien..

ghosteryUtiliser le nouveau moteur de recherche et navigateur de bureau sans publicité de Ghostery, même sous leur forme pré-bêta, ressemble à la fois à un retour à un Internet plus simpliste et à un aperçu d'un avenir où la navigation doit faire passer les résultats avant les revenus publicitaires.

Construire une alternative à Google ces jours-ci peut sembler une entreprise chimérique. La startup allemande Cliqz, qui a acquis Ghostery en 2017, a abandonné ses efforts pour créer un moteur de recherche axé sur la confidentialité à partir de zéro en avril 2020. Malheureusement, le covid à eu raison de son projet initial. A l’époque déjà, le co-fondateur de Cliqz Jean-Paul Schmetz mentionnait «À long terme, nous n'avons aucune chance face à un adversaire écrasant comme Google, qui domine le marché dans tous ses aspects», Ce que nous pouvons lire actuellement sur la page de Cliqz : . «Nous avons le regret de vous informer que le moteur de recherche Cliqz n'est plus opérationnel».

Ghostery a emprunté une voie différente. Plutôt que de déployer son propre moteur de recherche ou navigateur, il superposera plutôt sa technologie de confidentialité à Firefox et à l'API Bing Web Search. Pour rester plausible, le but ultime n'est pas de renverser Google. Il s'agit de réinventer ce qu'Internet exige de ses utilisateurs. Parce que de nos jours c’est abusé !

Vous avez lu cet article et vous n’êtes pas encore bêta-testeur? Bonne nouvelle ! Vous pouvez toujours vous inscrire pour une invitation! Cliquez simplement ici et inscrivez-vous en tant que GhostTester et vous recevrez bientôt, une invitation à rejoindre la version bêta.  La phase bêta publique est prévue pour le premier trimestre de 2021.

Bonne bonne 

Yule

Inspiré en partie par wired  


Lu 235 fois
Nos autres billets (au hasard)