Posté le 19-02-2021
Actualités
by Yule

Hier, donc jeudi 18 février 2021, le gouvernement australien a réagi avec véhémence au blocage de Facebook à de nombreux contenus, flux d’actualités du pays. Facebook aurait agi en toute vraisemblance  en représailles à un projet de loi les obligeant à rémunérer les médias.

Facebook a donc interdit aux Australiens de trouver ou de partager des informations sur son service, une escalade dramatique de la lutte avec le gouvernement qui peut avoir des conséquences de grande envergure à la fois dans le pays et dans le monde.

OcéanieCertaines pages Facebook officielles utilisées par des services de secours servant à alerter la population en cas de cyclone, feux de brousse ou encore d’épidémie (Covid) ont cessé de fonctionner.. Une méthode barbare de ce réseau, une de plus !

L'Australie va riposter, La porte-parole des communications du Parti travailliste et députée fédérale Michelle Rowland, a déclaré que la décision de Facebook d'interdire les nouvelles australiennes pourrait être le début de la fin pour la plate-forme de médias sociaux. "La raison pour laquelle Facebook est capable d'agir de cette manière est qu’il jouit d'un pouvoir de marché substantiel", a-t-elle déclaré.

Il n'est pas acceptable pour le gouvernement australien ou pour toute autre nation souveraine que des sociétés mondiales géantes contrôlent les informations qui parviennent à nos citoyens", a déclaré M. Fletcher, Ministre des communications. Quelle que soit la façon dont les GAFA aborderont la situation en Australie, la lutte entre les gouvernements et ces entreprises est devenue plus pressante à mesure que les autorités aux États-Unis, en Europe et ailleurs envisagent de nouvelles lois pour les garder sous contrôle.

Bonne bonne 

Yule


Lu 156 fois
Nos autres billets (au hasard)