Posté le 08-02-2021
Actualités
by Yule

Alternatives aux cookies tiers, Google cherche à les remplacer En janvier de cette année, Google a dévoilé les résultats de tests sur la pratique de suivi de longue date, affirmant qu'elle pourrait améliorer la confidentialité en ligne tout en permettant aux annonceurs de diffuser des messages pertinents. Ces fameux “cookies” qui fâchent les défenseurs de la confidentialité des données n’est pas prêt de se mettre en veilleuse, mais..

Selon Goolge, une nouvelle approche  qui se dit “ciblage par groupe” (FLoc, Federated Learning of Cohorts) devrait permettre de garantir la confidentialité des utilisateurs, tout en permettant aux annonceurs de continuer à diffuser des annonces adaptées et ciblées. Cependant et du côté des annonceurs, Il n'y a pas encore de véritable prise de position. Etant donné la complexité et la technicité du processus, on ne sait pas vraiment ce qui va se passer dans un proche futur.

Le principe serait de remplacer le ciblage individuel (ce qui se fait avec les cookies tiers) par un ciblage dit de groupe (cibler collectivement) via l’apprentissage fédéré par cohortes. Donc au lieu de cibler les internautes individuellement, les annonceurs viserons des segments d’audience. Google définira ces segments en fonction de la navigation des utilisateurs. Une nouvelle orientation louable pour que Google puisse  se sevrer des cookies tiers..google

Directrice produit chez Google , Mme Chetna Bindra précise ceci : «La publicité est essentielle pour que le web reste ouvert à tous, mais l’écosystème du web est en danger si les pratiques en termes de confidentialité des données ne sont plus alignées avec les attentes». 

D’un autre côté et durant la semaine dernière, Apple avait annoncé déployer tout prochainement une fonctionnalité avec la prochaine mise à jour bêta d'Apple. Tracking Transparency exigera que les applications obtiennent l'autorisation de l'utilisateur avant de suivre leurs données sur des applications ou des sites Web appartenant à d'autres sociétés. 

Vous l’aurez compris, chacun y va de sa sauce.. Mais si cela réduit sensiblement le vol de nos données. pourquoi pas ! Quand on sait que les navigateurs comme Safari, Firefox et Opéra bloquent par défaut les cookies tiers, que dire des 65% de part de marché de Chrome qui utilisent encore les cookies tiers..

Bonne bonne

Yule


Lu 51 fois
Nos autres billets (au hasard)